Qu’est-ce que la mobilité de la main-d’œuvre?

La « mobilité de la main-d’œuvre » désigne la capacité des travailleuses et travailleurs accrédités à exercer une profession ou un métier réglementé n’importe où au Canada, là où la possibilité d’exercer cette profession existe. Les dispositions sur la mobilité de la main-d’œuvre de l’Accord de libre-échange canadien stipulent que les qualifications des travailleuses et travailleurs accrédités doivent être reconnues par un organisme de réglementation régissant cette profession ou ce métier dans une autre province ou un autre territoire, sans exigence supplémentaire significative de formation, d’examen, d’expérience ou d’évaluation, sauf si une exception a été publiée.

Le GTMRQ a été mis sur pied par le Forum des ministres du marché du travail (FMMT) et est composé de représentants de chaque gouvernement signataire de l’Accord de libre-échange canadien (ALEC).