Aperçu

Chaque année, des milliers de Canadiens se déplacent dans une autre province ou un autre territoire. Grâce à l’Accord de libre-échange canadien (ALEC), les travailleuses et travailleurs accrédités sont en mesure d’exercer leurs professions au Canada partout où l’occasion se présente. L’accord exige que l’ensemble des provinces et des territoires reconnaisse l’accréditation des travailleuses et travailleurs qui exercent une profession ou un métier réglementé. L’Accord favorise la mobilité tout en respectant les compétences des provinces et des territoires en matière de réglementation.


Le GTMRQ a été mis sur pied par le Forum des ministres du marché du travail (FMMT) et est composé de représentants de chaque gouvernement signataire de l’Accord de libre-échange canadien (ALEC).